forum test
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 code56666666

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yune
Maître sans pitié
avatar

Messages : 73

MessageSujet: code56666666   Lun 17 Juin - 16:29




voir au dela du visible


Confiture de miel, le jeune garçon se détacha de son lit douillet, il avait essayé pendant bien une heure et demie de se replonger dans son cocon miraculeux au parfum de confiture de miel et de barres chocolatées qu'était son sommeil.

Le quartier était incroyablement calme, cela avait beau être le quartier commercial, pas mal de commerces demeuraient clos le dimanche, dont le sien. Si calme, qu'il ne se rendit compte que la matinée était à peine dépassée d'un quart d'heure.Il se résolut a entamé sa journée, puisque tout indiquait que sa nuit désormais loin était achevée.

"et bien, on dirait que Morphée ne veux plus de moi pour le moment"

David ne se préoccupera pas de sa collection de poupée ce matin, puisqu'il avait déjà procédé à cette tâche la veille grâce aux clients peu nombreux. En même temps c'est un tout nouveau commerce et qui plus est d'une nature assez inconnue, les salons pour hybrides ne courent pas les rues et sans doute que bon nombre de résident de l'ile sont un peu craintifs face à de telles nouveautés. La moitier d'entre eux jugeant les hybrides pas assez bien pour recevoir de telles attentions.

Sa chevelure blonde retombant sur les épaules de son torse dénudé, ses mains d'une irréprochable propreté longeant son corps de jeune adulte, il se déplaça encore à moiter réveillé jusqu'à sa cuisine équipée. Il se prépara un petit repas, puisque le mot petit-déjeuner semblait prohibé et qu'il ne s'agissait pas la d'un repas de déjeuner. Des œufs au plats et un bretzel que lui avait apporté la servante de ses parents, eux bien trop occupés pour faire acte de présence eux-mêmes. Son repas sentait son métissage a plein nez.

" Ce repas remplit vraiment les clichés anglais et allemand, si mère me voyais"


Dans sa famille, la règle était "toujours pas habillé pas de petit déjeuner". Désormais au diable les règles de papa, maman, il déjeunera en caleçon tous les jours s'il le désire. De toute façon personne ne contestera, puisque de toutes manières il n'y avait aucun autre être vivant dans cette maison.Personne... Il était seul. Un sourire mélancolique vint s'installer sur son visage. La compagnie d'un de ces superbes êtres que sont les hybrides seraient la bienvenue, rien qu'à l'idée son sourire devint un peu moins mélancolique.

Plusieurs fois déjà il s'était arrêté devant l'animalerie, mais à chaque fois il ne franchissait pas le seuil de l'établissement. Pétrifié par une sorte d'angoisse se résumant à la peur de ne pas pouvoir assumer le regard de ses hybrides sous traiter par les chefs d'animalerie, l'incapacité de tous les sauver. D'un coup il se leva de sa chaise, aujourd'hui serait le jour J, il allait s'habiller correctement et se rendre à l'animalerie, cette fois il ne se défilera pas. Pour le moment il ne pourra en sauver qu'un, mais c'était déjà ça. De toutes façons il ne possédait pas une surface aussi grande que Schindler. Mais ce serait déjà ça.

Il se hâta vers sa salle de bain et y resta à peu près deux bonnes heures, le temps réglementaire selon lui pour être apprêté et prendre soin de son apparence. Comme à son habitude sa peau était parfaite, pas un point noir ne montrait le bout de son nez, les dents si blanche que si l'on retrouvait du Dash dans son dentifrice cela semblerait logique. Les cheveux peignés et attachée en une queue courte orné d'un nœud noir, comme d'habitude.

C'est vêtu d'une veste victorienne d'aristocrate noire, d'une chemise blanche, par-dessous un gilet jaune accompagné d'une sorte de foulard de col de la même époque avec comme pantalon un trois-quart noir pardessus des collant noir transparent et de petite chaussure à lacet, noire bien évidemment, qu'il est parti se chercher un hybride.

Il resta à nouveau planter devant la porte et fini par renter en faisant preuve d'un effort sur lui-même. Dès son entrée un des membres du personnel s'est littéralement rué sur lui avant de faire un pas en arrière, son style particulier produit parfois cet effet de recul.

"Vous êtes là pour un hybride?"

David le regarda avec désolation

"Non, je viens acheter un paquet de lessive....Mais bien-sûr que je viens pour un hybride."

Non seulement c'est médiocre humain, maltraitait les hybrides, ils sont avares, idiots et ne prennent absolument pas d'eux... De vrais sagouins.


- - - - - - - Crimson House - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liar-game.forum-actif.net
 
code56666666
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life is a Liar Game :: past :: huan & david :: Le salon n° 04-
Sauter vers: